L’échographie est un outil devenu indispensable pour prévenir la mortalité et morbidité périnatale.

Elle permet ainsi d’apprécier le développement et le bien-être du fœtus ainsi que le dépistage et la surveillance de pathologie chez ce dernier.

Retrouvez tous nos services dans notre cabinet situé au 96 avenue de Villiers dans le 17ème arrondissement de Paris.


Echographie de datation

Une échographie précoce dit de « datation » peut être réalisée entre 5 semaines d’aménorrhée et 11 semaines d’aménorrhée. Elle est réalisée généralement suite à un test urinaire ou une prise de sang positive.

Elle a pour but de préciser le terme théorique de la grossesse afin de prendre rendez vous pour l’échographie du 1 er trimestre selon les dates recommandées par le CFEF (Collège Français d’Echographie Fœtale).

Cependant, en l’absence d’échographie précoce, et si la patiente a des cycles réguliers (entre 28 et 30 jours), on peut calculer cette date de début de grossesse en utilisant la date des dernières règles (on prend le 1erjour auquel on ajoute 14 jours).

Attention, la date donnée a cette échographie ne sera pas définitive. Elle sera vérifiée par l’échographie du 1er trimestre.


Dépistage de la trisomie 21

Au cours de l’échographie du 1ertrimestre, le dépistage de la trisomie 21 va vous être proposé, il est possible de le faire jusqu’à 18 semaines d’aménorrhée.

Le dépistage ne permet pas d’établir le diagnostic, il permet d’établir le risque « faible » ou « élevé » que le fœtus soit porteur de la trisomie 21. Il s’agit donc d’une probabilité et non d’une certitude.

Ce risque est élaboré à partir de la mesure de la clarté nucale, d’une prise de sang dosant les hormones maternelles et de l’âge maternel.

Avec mon numéro d’agrément délivré par le réseau périnatal parisien, je peux réaliser votre échographie du 1er trimestre dans le cadre du dépistage de la trisomie 21.

Si les parents le souhaitent il est possible, à partir d’une prise de sang chez la future mère, de déterminer si le fœtus est porteur de la trisomie 13,18 et 21.

Ce test analyse l’ADN fœtal dans le sang maternel. Il est disponible en France mais il n’est pas actuellement remboursé par la sécurité sociale.

Ces examens sont sans risque pour la grossesse. Ils ne sont pas obligatoires.


Echographie du 1er trimestre

L’échographie du premier trimestre doit être réalisée entre 11 semaines d’aménorrhéeet 13semaines d’aménorrhée+6 jours.

Elle a pour objectif de dater le plus précisément possible votre grossesse, cette date sera définitive et permettra d’effectuer la déclaration de grossesse.

Cette échographie permet de réaliser une étude anatomique de l’embryon et de mesurer la clarté nucale afin de rechercher si vous le souhaitez le risque de trisomie 21.


Echographie du 2ème et 3ème trimestre

L’échographie du 2eme Trimestre dite « morphologique » doit être réalisée entre 22 semaines d’aménorrhéeet 24 semaines d’aménorrhée. 

Cette période est la plus propice pour étudier l’anatomie fœtale. On observe organe par organe. En fonction de la position de votre enfant, l’examen peut être difficile et incomplet nécessitant un second rendez vous.

On étudie la croissance du fœtus en réalisant les mesures pour obtenir son poids, on regarde la localisation du placenta ainsi que la quantité de liquide.

Elle permet de découvrir le sexe du bébé.

L’échographie du 3éme trimestre dite de « croissance » doit être réalisée entre 32 semaines d’aménorrhéeet 34 semaines d’aménorrhée.

Une analyse plus succincte de la morphologie est faite car la visibilité en échographie est moins favorable que lors de l’échographie du 2eme trimestre. On se concentre sur la croissance du bébé et on vérifie la position dans l’utérus en vue de l’accouchement.

On peut toutefois dépister des anomalies et malformations non identifiées au cours des échographies précédentes.


Echographie gémellaire

En cas de gémellité, la surveillance est plus complète. Le suivi s’effectue sur chaque fœtus, les échographies doivent être plus rapprochées pour faire une bonne étude anatomique.

 

 


Echographie 3D / 4D

L’échographie tridimensionnel (3D) est la découverte technologique la plus récente appliquée aux ultrasons. En obstétrique, elle permet de visualiser le fœtus comme une photographie. Les traits et les parties du corps sont observés avec réalisme.

Il faut de bonnes conditions pour obtenir un cliché en échographie 3D. La position fœtale doit être neutre avec le visage dégagé, si le fœtus se trouve avec le dos en antérieur on ne pourra pas obtenir son image.

Il est possible d’effectuer une échographie à tout moment de la grossesse.